Le fil rouge

 

Dans un précédent post sur mes Maskamorphoses, j'avais déjà évoqué la symbolique du lien, à travers le fil qui constitue l'étoffe, brodée, tissée, tricotée...
Ces deux mots partagent un champ lexical commun, on parle des liens que l'on tisse, que l'on noue, de ceux qui nous relient les uns aux autres...
Aujourd'hui, en faisant de nouvelles recherches sur les légendes autour du textile, je redécouvre la jolie croyance du fil rouge. Ce mythe a plusieurs déclinaisons et origines supposées. Il viendrait d'Asie de l'est, de Chine ou du Japon, et se résume à dire que les grandes rencontres que nous faisons dans notre vie ne seraient pas le fruit du hasard mais seraient prédestinées.
Nous serions tous reliés à une personne particulière par un fil invisible et indestructible, personne que nous rencontrerons à un moment de notre vie, elle pourra être un amour véritable, une personne qui a besoin de nous et dont nous avons besoin, avec qui nous aurons une connexion évidente... Ce lien, ce fil rouge pourra se distendre mais jamais rompre.
La relation évoquée est souvent romantique mais pas toujours, il s'agit dans tous les cas d'une relation spéciale et authentique. Ce fil est rouge après tout, relié au cœur! Et comme dans toutes les mythologies, l'idée de destinée est prédominante. D'ailleurs, la prochaine fois que j'écrirai sur les légendes et l'univers du textile, je vous parlerai d'un autre fil du destin, mais d'or cette fois, et grec!

Laëtitia


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Inspiration soleil levant

Maskamorphoses – œuvres textiles

La légende de la "Femme Double"