La Route de la Soie



Comme une continuité à mon dernier post, évoquant la route (ou plutôt "l'heureuse déroute") du voyage j'ai envie aujourd'hui d'écrire sur la célèbre route antique qui m'a fait tant fait rêver lorsque j'étais enfant,  la  Route de La Soie.

La Route de la Soie est un réseau d'axes terrestres commerciaux ouvert au IIème siècle avant notre ère entre l'Asie et l'Europe.
Son nom provient de la marchandise la plus noble et précieuse qui y voyageait, la Soie alors produite uniquement en Chine.
Mais les caravanes qui transitaient sur ces routes transportaient aussi de nombreuses autres marchandises (or, pierres précieuses, épices, art, denrées alimentaires, vin, tissus, vaisselles, fourrures...). Croyances et traditions se sont aussi déplacées avec les hommes, la Route de la Soie a largement contribué au déploiement du bouddhisme en Asie par exemple.
Chaque caravane était une véritable expédition, dangereuse. Ces routes nouvellement tracées et ouvertes passaient souvent par des montages, des déserts, des steppes, et étaient à la merci des bandits convoitant les précieuses cargaisons portées à dos de mulets, chevaux, chameaux...

Marco Polo est le personnage que nous associons le plus facilement à cette fameuse route de transit. C'est certainement parce que 24 ans après son extraordinaire voyage, lorsqu'il revient à Venise dont il était originaire, il dicta ses aventures, qui constituèrent "Le Livre des Merveilles".
Il ne fut pas le premier à pénétrer en Chine, mais, au 13ème siècle, c'est lui qui développa considérablement les relations commerciales entre l'Asie et l'Europe, élargissant alors les marchés jusqu'alors détenus prioritairement par les Musulmans.
Grâce aux récits de Marco Polo, l'Europe découvre le mode de vie en Extrême Orient.
Ce récit a aussi largement influencé Christophe Colomb dans son projet de  partir sur la Route des Indes.

Aujourd'hui, la mondialisation et les migrations de personnes et de marchandises n'ont jamais été aussi importantes, mais en même temps nous observons un repli sur soi des sociétés et une forte montée du communautarisme. Dans ce contexte, il me semble intéressant de se souvenir que dans les pays développés, ce qui constitue nos vies actuelles, les éléments qui les rendent riches, variées, intéressantes... sont pour une grande part les héritages d’extraordinaires aventures de voyages, d' explorations, d'échanges, d'ouverture et de rencontre de l'Autre.


Laëtitia


 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Inspiration soleil levant

Maskamorphoses – œuvres textiles

La légende de la "Femme Double"