La porte d'Ishtar

Passer noël à Berlin, c'était magique! l'ambiance et l'esprit de noël sont présents à chaque coin de rue, et tous les sens sont sollicités pour vivre à fond cette période de féerie toute en lumières, chansons et douceurs...
Mais comme je ne souhaite présenter qu'une seule belle découverte de mon séjour et que les fêtes de fin d'année sont déjà derrière nous, je choisis de vous parler de la Porte d'Ishtar, pièce maîtresse du musée Pergame et qui m'a beaucoup impressionnée. Ce musée présente une belle collection d'art de la civilisation ancienne que je préfère, La Mésopotamie, vestiges archéologiques, traces et mémoires des empires Sumérien, Akkadien, Babylonien, et Assyrien. 
Cette reconstitution est en réalité "l'avant porte" de l'entrée principale de la Cité de Babylone, la porte réelle était encore plus grande et imposante. Elle fût érigée par Nabuchodonosor II.


L'ensemble est vraiment spectaculaire et saisissant. Cette porte est dédiée à Isthar et en porte le nom. (Ishtar était la déesse à la fois de l'amour, la guerre, la vie, la mort, donc tout en paradoxe et ambivalence). La construction est impressionnante déjà par sa taille, mais aussi par sa beauté, l'édifice est entièrement construit en briques émaillées bleues (à base de lapis-lazuli) et est orné de sculptures représentant des créatures divines, comme les dieux Marduk (serpent/aigle) et Adad (taureau)...


Rien de vraiment germanique certes, mais un beau moment vécu dans la capitale allemande! Cela m'a aussi donné envie d'en connaître plus sur cette déesse mythologique à la personnalité subjugante et aux attributs très riches. Je terminerai avec ces quelques vers d'un hymne mésopotamien qui lui est dédié :

"- Elle est joyeuse et revêtue d'amour.
Pleine de séduction, de vénusté, de volupté !
Ishtar-joyeuse revêtue d'amour,
Pleine de séduction, de vénusté, de volupté !
- Ses lèvres sont tout miel ! Sa bouche est vivante !
À Son aspect, la joie éclate !
Elle est majestueuse, tête couverte de joyaux :
Splendides sont Ses formes ; Ses yeux, perçants et vigilants !
- C'est la déesse à qui l'on peut demander conseil
Le sort de toutes choses, Elle le tient en mains !
De Sa contemplation naît l'allégresse,
La joie de vivre, la gloire, la chance, le succès !
- Elle aime la bonne entente, l'amour mutuel, le bonheur,
Elle détient la bienveillance !
La jeune fille qu'Elle appelle a trouvé en Elle une mère :
Elle la désigne dans la foule, Elle articule son nom !
- Qui ? Qui donc peut égaler Sa grandeur ?"



 — Hymne d'Ammi-ditana de Babylone à Ishtar, traduction de J. Bottéro (rèf)

Laëtitia


 

Commentaires

  1. bonne année Laetitia plein de voyage ,rêve,et creation amitiés joelle

    RépondreSupprimer
  2. Merci Joëlle, que cette année soit aussi lumineuse, colorée et pleine d'espoir!

    RépondreSupprimer
  3. Superbe partage
    merci ��

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Inspiration soleil levant

Maskamorphoses – œuvres textiles

La légende de la "Femme Double"