Japon : petites célébrations / 3

La nuit dernière, la Lune était à l'apogée de son intensité lumineuse et de sa brillance. Il s'agissait de la plus belle Super Lune de l'année.
J'aime ces phénomènes célestes qui nous amènent à considérer avec humilité notre petite place dans l'univers... et je comprends que les cultures asiatiques célèbrent ces manifestations naturelles fascinantes. Je vous avais déjà parlé de la fête de Tabanata, qui célèbre les étoiles au Japon et en Chine. Je vais cette fois vous parler de la fête de Tsukimi, qui célèbre la pleine lune.
L'aristocratie chinoise avait pour habitude de contempler la lune, lors de rassemblements artistiques et poétiques. Cette coutume a été reprise au Japon, et cette fête est célébrée à la mi-automne. Elle est associée à l'animal du lapin, en référence à la forme que certains voient apparaître dans les ombres et contrastes de la lune. 




Voici la légende de ce lapin lunaire mythologique ...
La Lune serait habitée par un lapin et par la princesse Chang. Auparavant la princesse et son mari étaient des êtres immortels vivant au paradis. Mais suite à la mort de 9 des 10 fils de l'Empereur de Jade, ils furent déchus et condamnés à vivre sur terre dans la plus grande pauvreté en tant que simples mortels. Le mari, ne supportant pas de voir dépérir sa bien aimée, se mit en quête d'un remède qui leur redonnerait l'immortalité. Il rencontra la Reine Mère de l'Ouest qui, émue par leur histoire, lui donna un élixir, en lui précisant que la moitié du remède suffisait à redonner la vie éternelle. Rentré chez lui, il rangea ce précieux trésor dans une boîte en spécifiant à sa femme de ne pas l'ouvrir. Mais bien sûr celle-ci, poussée par la curiosité, ouvrit la boîte dès qu'elle se crut seule pour en observer le contenu... C'est à ce moment là qu'elle entendit son mari revenir sur ses pas. La surprise et la crainte la firent sursauter et dans sa précipitation elle avala l'intégralité du remède... Elle se mit alors à flotter, flotter, flotter jusqu’à atteindre la lune...



Elle rejoignit de cette façon le lapin lunaire. Voici son histoire. Celui-ci lorsqu'il était sur terre croisa la route d'un mendiant qui lui demanda à manger. Le lapin, n'ayant rien à lui offrir, fit don de sa propre chair pour que le vieil homme puisse se nourrir et sacrifia sa propre vie. Le mendiant était en fait un Dieu  qui, pour le récompenser de sa générosité, le ressuscita et lui offrit la vie éternelle dans un magnifique  Palais sur la Lune. Et depuis sa rencontre avec la princesse sur l'astre de lumière, le lapin, inlassablement, essaie de confectionner un remède pour que sa belle amie puisse rejoindre son mari sur terre et vivre son amour éternel ...

On retrouve la légende du lapin lunaire dans d'autres mythologies, la mythologie aztèque par exemple ou bien encore la mythologie indienne. Où que l'on se trouve sur notre planète, la lune nous veille chaque nuit et nous pouvons tous l'observer avec des yeux rêveurs depuis la nuit des temps.

Laëtitia


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire